Parcs nationaux

Parc national du Mont Sangbé

Création du parc : 19 février 1976

Situation
Région : Tonkpi, Bafing et Worodougou
Département : Biankouma, Touba, Séguéla
A cheval sur les préfectures de Biankouma, Touba et Séguéla



Cœur de parc
Superficie : 95 000 hectares
Habitants environnants : 54 543

Histoire
A cheval sur les Préfectures de Biankouma et Touba, le Parc national du Mont Sangbé couvre une superficie de 95 000 hectares. Il occupe sensiblement l’ancien massif du Mont Sangbé lui même constitué en forêt domaniale en 1945 (Arrêté 82/AG/56 F du 10/01/1945) ; celle-ci couvrait alors 105 000 ha et englobait les massifs de Kangolo (24 000 hectares), et du Mont Boin (16 000 hectares). Par décret 76-215 du 19/02/76, la zone d’occupation des trois massifs (Sangbé, Kangolo et Mont Boin) il a été érigé en Parc national, du nom du sommet le plus élevé.

Enjeux

  • Conserver la biodiversité ;
  • Valoriser le potentiel touristique ;
  • Contribuer à l’éducation environnementale et culturelle.

Atouts particuliers

  • Existence d’une faune riche et diversifiée, avec les principales espèces comme : Éléphant, Buffle, Léopard, Bubale, Cobe de Buffon, Hippotrague, Guib harnaché, Ourébi, Antilope royale ;
  • Différents écosystème ;
  • Paysages magnifiques et panoramiques favorables à des circuits touristiques ;
  • Endémisme et rareté d’espèces animales et végétales.

En Images

Adresse :
DIRECTION DE ZONE OUEST
Email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Télécharger la Brochure

Lu 2716 fois Dernière modification le lundi, 10 octobre 2016

Partenaires

coperation_allenande.pngcre.pngcsrs.pngfpr.pnggiz.pngkfw.pngwild.pngwwf.png